Rubrique «Santé»: Furoncles et abcès

Rubrique Santé: Furoncles et abcès
Un furoncle ou un abcès est une inflammation qui forme un amas de pus sous la peau. Quelquefois cela est causé par une piqure, une plaie ou une injection faite avec une aiguille sale. Un furoncle est douloureux et la peau qui l’entoure devient rouge et chaude. Il peut causer un gonflement des noeuds lymphatiques et de la fièvre. 
Traitement
 -Appliquer sur le furoncle des compresses chaudes à plusieurs reprises, chaque jour. -Laisser le furoncle s’ouvrir tout seul. Continuer l’application de compresses chaudes lorsque le furoncle est ouvert. Laisser le pus couler sans presser ni serrer le furoncle, étant donné que cela peut propager l’infection partout dans le corps.
L’usage de compresses chaudes
1. Faire bouillir de l’eau et refroidir jusqu’à ce que l’on puisse y tenir le doigt. 
2. 
Plier un tissu propre un peu plus large que la surface de la région à traiter, mouiller le tissu dans l’eau chaude (tiède), et presser un peu pour laisser couler l’excès d’eau. 
3. 
Placer alors le tissu sur la région infectée. 
4. 
Couvrir ensuite le tissu avec un morceau de plastique ou de cellophane. 
5. 
Utiliser une serviette pour recouvrir le tout afin de maintenir la chaleur.
6. Laisser la partie infectée tendue. 
7. 
Retremper le tissu dans l’eau chaude lorsqu’il commence à refroidir, puis recommencer le procédé.

David Werner, «Where There Is No Doctor»

(dans Vol. 1, No. 4)

Rubrique santé: Quand ne faut-il pas prendre de médicaments?

Rubrique santé: Quand ne faut-il pas prendre de médicaments? Beaucoup de gens pensent qu’ils ne doivent pas faire certaines choses ou manger certains aliments lorsqu’ils prennent des médicaments. Pour cette raison, ils cessent par fois de prendre des médicaments dont ils ont besoin. En réalité, nul médicament ne cause de mal pour la simple raison qu’il est pris accompagné de certains aliments, que ce soit du porc, du piment, de la goyave, de l’orange ou n’importe quel aliment. Mais, les aliments graisseux ou les épices peuvent causer des problèmes à l’estomac ou des complications intestinales avec ou sans médicaments. Certains médicaments peuvent causer une mauvaise réaction lorsque l’on boit de l’alcool. Dans certains cas, il est préférable de ne pas utiliser des médicaments.
1. Les femmes enceintes ou celles qui allaitent doivent éviter les médicaments qui ne sont pas absolument nécessaires. (Toutefois, elles peuvent prendre sans aucun danger des pilules contenant de la vitamine ou du fer.)
2. Avec les nouveaux-nés, faites très attention en leur donnant les médicaments. Si possible, il est préférable de consulter un médecin avant de leur donner n’importe quel médicament. Prenez soin de ne pas faire de surdosage.
3. Toute personne ayant une réaction allergique – urticaires, démangeaison – après avoir pris de la pénicilline, une sulfamide ou quelques autres médicaments, NE DEVRA PLUS EN FAIRE USAGE LE RESTE DE SA VIE, car cela serait très dangéreux .
4. Les personnes souffrant d’ulcère ou de la dyspepsie doivent éviter les médicaments contenant de l’aspirine. 
5. Il y a un type de médicaments qui est dangéreux à prendre lorsque l’on souffre de certaines maladies. Par exemple, les personnes souffrant d’hépatite ne doivent pas être traiter avec des antibiotiques ou tout autre médicament puissant car leur foie est en mauvais état; Par conséquent, les médicaments risquent d’empoisonner tout le corps.
6. Les personnes qui souffrent de déshydratation ou d’insuffisance rénale doivent être spécialement prudents quant aux médicaments qu’elles prennent. Il ne faut pas donner plus d’une dose d’un médicament pouvant empoisonner le corps à moins que (ou jusqu’à ce que) la personne concernée urine normalement. Par exemple, si un enfant a une forte fièvre et soufre de déshydratation, il ne faudrait pas lui donner plus d’une dose d’aspirine jusqu’à ce qu’il commence à uriner. Ne donnez jamais de sulfamide à une personne déshydratée. 
David Werner,  «Là où il n’y a pas de docteur» Page 93, 94

(dans Vol. 1, No. 3)

Le tabac

Pour de nombreuses raisons, il est dangereux pour la santé des fumeurs et de leurs familles que de fumer de la cigarette.

1. Fumer augmente le risque du cancer des poumons et des lèvres. (Plus on fume, plus on risque de mourir de cancer.)

2. Fumer cause d’autres maladies graves au niveau des poumons, telles que la bronchite chronique et l’emphysème pulmonaire. (Il est mortel de fumer pour des personnes ayant déjà ces maladies ou l’asthme.)

3. Fumer peut contribuer à la formation d’ulcères d’estomac ou les aggraver.

4. Les enfants dont les parents fument sont atteints de pneumonie et d’autres maladies respiratoires plus souvent que les enfants des non-fumeurs.

5. Fumer augment le risque de subir (ou même de mourir de) la maladie de cœur ou une crise cardiaque.

6. Les bébés des femmes qui fument durant la grossesse sont plus petits et se développent plus lentement que ceux des femmes qui ne fument pas.

Tous ces risques associés au tabac s’appliquent en quelque mesure, non seulement aux fumeurs eux-mêmes, mais aussi aux non-fumeurs qui sont obligés de respirer continuellement l’air contaminé par la fumée de cigarette, c’est-à-dire, surtout les membres de leur famille et les collègues de travail.

David Werner, Where There Is No Doctor

(dans Vol. 1, No. 2)

Ce qu’il faut éviter dans son régime alimentaire

RUBRIQUE SANTE:
CE QU’IL FAUT EVITER DANS NOTRE REGIME ALIMENTAIRE

Beaucoup de gens pensent qu’il y des aliments qui leur feront du mal ou qu’ils ne doivent pas manger lorsqu’ils sont malades. Ils penseraient aussi que plusieurs aliments différents sont mauvais (ou contre-indiqués) pour une femme qui a un nourrisson. Une part de ces croyances sont très raisonnables; cependant, d’autres font plus de mal que de bien. Très souvent les aliments que les gens pensent devoir éviter sont ceux-là même dont ils ont besoin pour guérir.

Une personne malade a besoin de beaucoup plus d’aliments de construction qu’une personne en bonne santé. Nous devrions nous soucier très peu des aliments qui seraient dangereux pour un malade et penser beaucoup plus aux aliments qui l’aident à retrouver sa santé – par exemple: les fruits, les végétaux, le lait, la viande, l’oeuf et le poisson. En règle générale:
Les mêmes aliments qui nous font du bien lorsque nous sommes en bonne santé sont également bons lorsque nous sommes malades.

De même, ce qui nous cause du mal lorsque nous sommes en bonne santé nous cause encore plus de mal lorsque nous sommes malades.
Evitez ces choses:
-les boissons alcooliques
-le tabac -les aliments graisseux
-trop de piment -trop de sucre et de sucrerie
-trop de café

– L’alcool cause ou aggrave les maladies du foie, de l’estomac et des nerfs. L’alcool cause également des problèmes sociaux.

– Fumer peut causer une toux chronique (à long terme) ou le cancer du poumon, et aussi d’autres problèmes. Fumer est spécialement mauvais pour ceux qui souffrent de maladies pulmonaires (ta tuberculose, l’asthme et la bronchite), et pour le bébé d’une femme enceinte. De même, la femme enceinte ne doit pas boire de l’alcool.

– Beaucoup d’aliments graisseux, de piment ou de café peut causer l’ulcère de l’estomac et d’autres problèmes de l’appareil digestif.

– Certaines maladies exigent la privation de certains aliments. Par exemple, ceux qui ont des problèmes du coeur doivent utiliser peu de sel ou pas du tout.

(dans Vol. 1, No. 1)