Plus de temps

Plus de temps pour Dieu?
Dans la parabole du semeur (appelée par d’autres “la parabole des sols”) en Luc 8.4-8,11-15, Jésus a parlé de la semence qui tomba parmi les épines. Cette bonne semence a été étouffée par les épines, et elle n’a pas porté du fruit. C’est une image pour l’homme qui est tellement occupé qu’il n’a pas de temps pour Dieu et pour son royaume. Il devient de plus en plus occupé par ce qui est de moins en moins important, et bientôt il sert trop le monde et il ne sert pas du tout le Seigneur.
Après que j’ai prêché un jour sur ce thème, un frère m’a abordé pour donner un témoignage. Il avait été dans le dilemme de se voir dans l’obligation de travailler le dimanche. S’il voulait garder son emploi, il n’avait pas de choix. Mais après quelques semaines pendant lesquelles ili n’a pas pu se réunir avec l’Eglise pour adorer Dieu, il a décidé que le fait d’adorer Dieu avec sa famille était plus important que son emploi. Ainsi donc, il a démissionné. Très vite, Dieu lui procura un nouveau travail. Ce nouvel emploi était au compte d’une grande société, payait mieux que l’ancien travail, consistait à faire quelque chose qu’il trouvait intéressant, et comportait plusieurs bienfaits en plus du salaire.
Un autre ami était propriétaire d’une pépinière. Il vendait des fleurs, des arbres, du gazon, et des produits pour le jardinage. Pendant une certaine saison de l’année il se sentait obligé d’ouvrir son entreprise les dimanches parce qu’en ce jour de la semaine il réalisait son plus gros bénéfice. Mais il était peiné de manquer à tant de réunions de l’Eglise. Avec une certaine crainte il annonça que les dimanche il fermerait son commerce. Et que se passa-til? Il dit qu’il gagna deux fois plus la semaine suivante en seulement six jours qu’il n’en avait jamais gagné auparavant en sept jours.    Dieu bénit les siens quand ils font ce qui est juste. S’il ne le fait pas maintenant, il le fera sans aucun doute le dernier jour parce que chacun “recevra du Seigneur selon ce qu’il aura fait de bien.” (Ephésiens 6.8). “Je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense.” (Matthieu 10.42). Dieu bénit ce qu’il possède. S’il sait que tu lui appartiens, corps et âme, il peut te donner librement ce dont tu as besoin au moment propice. Tu peux lui faire confiance pour cela.
David Lusk

(Vol. 4, No. 1)