Comment mieux manger lorsqu’on n’a pas beaucoup d’argent

Rubrique «Sante»: Comment mieux manger lorsqu’on n’a pas beaucoup d’argent
Lorsque l’argent est limité, il est important de l’utiliser avec sagesse. Cela signifie que la coopération et la prévision sont nécessaires. Trop souvent le père de famille pauvre dépense le peu d’argent qu’il a en alcool. en tabac et en thé, au lieu d’acheter des aliments nutritifs (une poule pour pondre des œufs) ou quelque chose qui servira à améliorer la santé de la famille. 
De bons aliments pas chers:

Les protéines animales comme le lait et la viande sont très nutritives, mais aussi chères. La plupart des gens ne peuvent se permettre de consommer beaucoup de nourriture d’origine animales. En fait, une famille pauvre peut compenser le manque d’aliments chers comme la viande et le poisson par la culture ou l’achat des vegétaux riches en protéines comme les haricots, les arachides, les pois, les lentilles qui sont beaucoup moins chers. 
Les gens peuvent être forts et bien portants
 même lorsque la plupart de leurs protéines viennent des végétaux.
Cependant, il est sage de manger un peu de protéines d’origine animale à la plupart des repas. En effet, même les végétaux riches en protéines ne contiennent souvent pas tous les differents types de protéines dont le corps a besoin.
Il faut essayer de manger différents aliments d’origine végétale plutôt que d’en manger principalement un ou deux. Des végétaux variés fournissent au corps des protéines, vitamines et minéraux différents. Par exemple, les haricots et le mais ou le mil, ou la pâte d’arachide, consommés ensemble, satisfont beaucoup mieux les besoin du corps que les haricots et le mais consommés seuls. Et si l’on ajoute d autres légumes et fruits, c’est encore mieux. 
Voici quelques suggestion pour avoir
 davantage de protéines et de mineraux peuchers:
1. Lait maternel. C’est pour un bébé l’aliment le moins cher, le plus sain et le plus complet.
2. Arachides, haricots et autres legumes pois, lentilles, etc. sont une autre source peu chere de proteines. Si on les laisse germer avant de les cuire et de les consomer, leur teneur en vitamine est encore plus grande.
3. Le poisson aussi est souvent moins cher que la viande, tout en étant aussi nutritif. Le poisson séché est encore moins cher et plus nutritif.
4. Oeufs et poulet. Dans beaucoup d’endroits, les oeufs sont l’une des meilleurs manière et des moins chères d’avoir des protéines d’origine animale. Les coquilles d oeufs pilées et mélangées aux aliments peuvent fournir le calcium nécessaire aux femmes enceintes qui ont des plaies, des dents branlantes ou des crampes musculaires.
5. Foie, cœur et rognons. Ils sont particulièrement riches en protéines, vitamines et fer pour l’anemie et souvent moins chers que d’autres viandes.
6. Riz, blé et autres céréales sont plus nutritifs si l’on n’ enlève pas leur peau interne en les moulant. Le riz et le blé complet, modérément moulus, contiennent plus de vitamines que le produit blanc, trop moulu.
7. Les légumes à feuilles vert foncé contiennent une quantité modeste de protéines, un peu de fer et beaucoup de vitamine A. Les feuilles des patates douces, des haricots et des pois, des citrouilles et des courges, et du baobab, sont particulièrement nutritives. Les légumes à feuilles vert clair comme la laitue et le chou contiennent très peu de protéines ou vitamines.
8. Les feuilles de manioc contiennent sept fois plus de protéines que la racine et davantage de vitamimes. Si on les mange avec la racine, on a une grande valeur alimentaire – et cela ne revient pas plus cher. Les jeunes feuilles sont les meilleures.
David Werner, Là où il n’y a pas de docteur Pages 195-198

(dans Vol. 1, No. 6)