Est-il possible de retourner au christianisme sans dénominations?

Est-il possible de retourner au christianisme sans dénominations?
A l’époque du Nouveau Testament, le christianisme sans dénominations n’etait pas seulement possible mais existait en réalité. La Bible enseigne, par exemple, que l’apôtre Paul fût membre de l’Église du Seigneur des centaines d’années avant que la première dénomination ne vienne à l’existence. Si quelqu’un lui avait demandé s’il etait catholique ou protestant, il n’aurait pas quoi répondre, puisque ni l’un ni l’autre n’existait, même longtemps après la mort de cet apôtre. Mais est-il toujours possible d’être membre de la même Église dont Paul fut membre, celle qui est décrite dans le Nouveau Testament presque 1600 années avant l’établissement de la première Église protestante ?
Pour répondre à cette question, tournons-nous encore vers la Bible. Dans Genèse 1.12, les Écritures signalent que toute semence reproduit «selon son espec» Autrement dit, quand on sème du blé on récolte du blé, non pas des pommes ou du mais; quand on plante un oranger on ne récolte que des oranges. Paul a utilisé cette vérité pour illustrer une leçon spirituelle quand il dit, «Ce qu’un homme aura seme il le moissonera aussi.» (Galates 6.7). Ce même principe s’applique à la «semence» du royaume, appelée par Jésus la Parole de Dieu (Luc 8.11). Lorsque cette même semence est semée aujourd’hui dans des cœurs purs, sans l’addition des traditions et des doctrines des hommes, ces passages de l’Écriture enseignent qu’elle reproduira exactement la même chose qu’elle a produite aux jours des apôtres.

(dans Vol. 1, No. 5)