Rubrique santé: Quand ne faut-il pas prendre de médicaments?

Rubrique santé: Quand ne faut-il pas prendre de médicaments? Beaucoup de gens pensent qu’ils ne doivent pas faire certaines choses ou manger certains aliments lorsqu’ils prennent des médicaments. Pour cette raison, ils cessent par fois de prendre des médicaments dont ils ont besoin. En réalité, nul médicament ne cause de mal pour la simple raison qu’il est pris accompagné de certains aliments, que ce soit du porc, du piment, de la goyave, de l’orange ou n’importe quel aliment. Mais, les aliments graisseux ou les épices peuvent causer des problèmes à l’estomac ou des complications intestinales avec ou sans médicaments. Certains médicaments peuvent causer une mauvaise réaction lorsque l’on boit de l’alcool. Dans certains cas, il est préférable de ne pas utiliser des médicaments.
1. Les femmes enceintes ou celles qui allaitent doivent éviter les médicaments qui ne sont pas absolument nécessaires. (Toutefois, elles peuvent prendre sans aucun danger des pilules contenant de la vitamine ou du fer.)
2. Avec les nouveaux-nés, faites très attention en leur donnant les médicaments. Si possible, il est préférable de consulter un médecin avant de leur donner n’importe quel médicament. Prenez soin de ne pas faire de surdosage.
3. Toute personne ayant une réaction allergique – urticaires, démangeaison – après avoir pris de la pénicilline, une sulfamide ou quelques autres médicaments, NE DEVRA PLUS EN FAIRE USAGE LE RESTE DE SA VIE, car cela serait très dangéreux .
4. Les personnes souffrant d’ulcère ou de la dyspepsie doivent éviter les médicaments contenant de l’aspirine. 
5. Il y a un type de médicaments qui est dangéreux à prendre lorsque l’on souffre de certaines maladies. Par exemple, les personnes souffrant d’hépatite ne doivent pas être traiter avec des antibiotiques ou tout autre médicament puissant car leur foie est en mauvais état; Par conséquent, les médicaments risquent d’empoisonner tout le corps.
6. Les personnes qui souffrent de déshydratation ou d’insuffisance rénale doivent être spécialement prudents quant aux médicaments qu’elles prennent. Il ne faut pas donner plus d’une dose d’un médicament pouvant empoisonner le corps à moins que (ou jusqu’à ce que) la personne concernée urine normalement. Par exemple, si un enfant a une forte fièvre et soufre de déshydratation, il ne faudrait pas lui donner plus d’une dose d’aspirine jusqu’à ce qu’il commence à uriner. Ne donnez jamais de sulfamide à une personne déshydratée. 
David Werner,  «Là où il n’y a pas de docteur» Page 93, 94

(dans Vol. 1, No. 3)