Ce qu’il faut éviter dans son régime alimentaire

RUBRIQUE SANTE:
CE QU’IL FAUT EVITER DANS NOTRE REGIME ALIMENTAIRE

Beaucoup de gens pensent qu’il y des aliments qui leur feront du mal ou qu’ils ne doivent pas manger lorsqu’ils sont malades. Ils penseraient aussi que plusieurs aliments différents sont mauvais (ou contre-indiqués) pour une femme qui a un nourrisson. Une part de ces croyances sont très raisonnables; cependant, d’autres font plus de mal que de bien. Très souvent les aliments que les gens pensent devoir éviter sont ceux-là même dont ils ont besoin pour guérir.

Une personne malade a besoin de beaucoup plus d’aliments de construction qu’une personne en bonne santé. Nous devrions nous soucier très peu des aliments qui seraient dangereux pour un malade et penser beaucoup plus aux aliments qui l’aident à retrouver sa santé – par exemple: les fruits, les végétaux, le lait, la viande, l’oeuf et le poisson. En règle générale:
Les mêmes aliments qui nous font du bien lorsque nous sommes en bonne santé sont également bons lorsque nous sommes malades.

De même, ce qui nous cause du mal lorsque nous sommes en bonne santé nous cause encore plus de mal lorsque nous sommes malades.
Evitez ces choses:
-les boissons alcooliques
-le tabac -les aliments graisseux
-trop de piment -trop de sucre et de sucrerie
-trop de café

– L’alcool cause ou aggrave les maladies du foie, de l’estomac et des nerfs. L’alcool cause également des problèmes sociaux.

– Fumer peut causer une toux chronique (à long terme) ou le cancer du poumon, et aussi d’autres problèmes. Fumer est spécialement mauvais pour ceux qui souffrent de maladies pulmonaires (ta tuberculose, l’asthme et la bronchite), et pour le bébé d’une femme enceinte. De même, la femme enceinte ne doit pas boire de l’alcool.

– Beaucoup d’aliments graisseux, de piment ou de café peut causer l’ulcère de l’estomac et d’autres problèmes de l’appareil digestif.

– Certaines maladies exigent la privation de certains aliments. Par exemple, ceux qui ont des problèmes du coeur doivent utiliser peu de sel ou pas du tout.

(dans Vol. 1, No. 1)